Installation
Formation
Toutes  les informations sur Mes parcelles

Toutes  les informations sur Gestions de territoire

Toutes  les informations sur Ecophyto Picardie

Toutes  les informations sur l'aménagement du corps de ferme

Toutes les informations sur Bienvenue à la ferme Picardie


Chambres d'agriculture Hebdo

Recevez l'annonce des nouveautés des Chambres d'agriculture de Picardie chaque semaine directement dans votre boite mail : abonnez-vous à la newsletter "Chambres d'agriculture Hebdo" en indiquant vos coordonnées complètes auprès de Carole Bonneau (Chambre d'agriculture de Picardie).

Visuel de la newsletter Chambres d'agriculture Hebdo

Comité de promotion des produits de Picardie

Toutes les informations sur Terroirs de Picardie

Détail des publications

Edité le vendredi 11 avril 2014

Biodiversité en pratique: des couverts fleuris pour accueillir les auxiliaires

Gratuit

Biodiversité en pratique: des couverts fleuris pour accueillir les auxiliaires

Il est bientôt temps de préparer les commandes des couverts végétaux qui passés les récoltes couvriront les terres. Il n’y a (presque !) plus besoin de revenir sur les très nombreux avantages agronomiques des couverts, mais savez-vous qu’en plus, vous pouvez favoriser les insectes auxiliaires de culture et les pollinisateurs ? Donc autant faire d’un semis deux coups… en se préparant bien à l’avance.

Les caractéristiques « clés » pour favoriser les auxiliaires:

  • Favoriser les plantes riches en nectar, à floraison abondante : toutes les légumineuses, phacélie, sarrasin, tournesol et crucifères : pour favoriser les syrphes et les hyménoptères parasitoïdes (des insectes très intéressants contre pucerons, charançons, méligèthes, charançons, altises, cécidomyies).
  • Eviter les semences traitées…
  • Le non-labour hivernal est un facteur important pour la survie des auxiliaires qui hivernent dans le sol (carabes notamment), d’où l’intérêt des couverts gélifs qui couvrent et se décomposent directement sur le sol (après roulage) en protégeant la structure de surface. Exemple : mélange équilibré trèfle d’Alexandrie – tournesol – avoine de printemps.

Et un rappel des avantages agronomiques:

  • Mélanger plusieurs strates de végétation et de types de racines pour l’étouffement des adventices. Exemple : phacélie-navette-trèfle d’alexandrie.
  • Favoriser les mélanges pour plus de biomasse.
  • Utiliser les effets intéressants de certaines plantes : odeur du fenugrec pour le gibier, pouvoir « nettoyant »  du sarrasin, de l’avoine de printemps, de la cameline et de la gesse, effet anti-nématode de certaines moutardes et radis.

Exemples de mélanges et dose de semis /ha

Coût indicatif semences

Intérêt agronomique (entre autres)

Radis chinois (2kg), avoine (20kg), sarrasin (5kg), phacélie (2kg), moutarde blanche (1kg)

 

10 + 10 + 8 + 10 + 2 = 40/ha

Restructurant, concurrentiel, biodiversité et pollinisateurs

Phacélie (3kg), vesce (15kg), moutarde blanche (3kg)

 

15 + 15 + 5 = 35/ha

Restructurant, azote, biodiversité et pollinisateurs

Trèfle dalexandrie (5kg), tournesol (8kg), avoine de printemps (20kg)

10 + 15 + 10 = 35/ha

Destruction sans labour (gel), auxiliaires du sol et pollinisateurs

Phacélie (3kg), navette (5kg), trèfle dalexandrie (5kg)

15 + 10 + 10 = 35/ha

Etouffement élevé des adventices, azote, pollinisateurs

 

Contact: Rémi Masquelier - Chambre d'agriculture de Picardie
Pour plus d'information : www.gestionsdeterritoire.fr

Crédits photos: credit_Houbazure_licence_CreativeCommon

Envoyer à un ami
Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS