Histoire

L'histoire de la Picardie
La Picardie est une vieille région administrative de la France dont la création a été faite par le décret du 2 juin 1960 et réuni les Mais suite à la réforme territoriale de 2015, une fusion entre la région Picardie et la région Nord-Pas-de-Calais avait été faite le 1er janvier 2016. Ce qui a donné naissance à la région Haut-de-France après avoir porté le nom de Nord-Pas-de-Calais-Picardie de façon provisoire.

Pour la petite histoire, la Picardie a commencé au Paléolithique, période où les hommes préhistoriques prirent place sur les terrasses alluviales de la vallée de la Somme. Celle-ci continue au Néolithique, période où les personnes devinrent sédentaires et commencèrent à cultiver la terre. A l’âge du fer, les Celtes posèrent leurs valises dans la région ensuite arriva la conquête romaine et ce territoire se fit connaitre.

Après les invasions barbares du Ve siècle, on entre dans le Moyen Age, et c’est au XIe siècle que le terme « Picard » fut inscrit pour la première fois dans un texte. C’est pendant la première croisade en 1098, que Guillaume le Picard est mort. En fait, avant de devenir un territoire, Picard désignait des hommes. Et au XIIIe siècle, naitra la nation picarde, « réunissant des étudiants qui parlent une langue picarde à l’Université de Paris. Et c’est à la fin du Moyen Age que naitra la Province de Picardie quand elle se situa entre les Pays-Bas Bourguignons et le royaume de France. Ce qui va mener à la création d’un gouvernement de Picardie qui disparaitra à la Révolution française au point où les provinces seront remplacées par des départements. Et c’est en 1960 que la Picardie devient à nouveau entité administrative. Territoire qui a connu de nombreuses invasions, la Picardie, a connu des moments tragiques.

Environnement

Environnement Picardie
Grâce à une position géographique avantageuse, la Picardie jouit d’un environnement littoral composé de plusieurs forêts importantes, favorisée certainement par une agriculture considérée comme la plus intense du monde. C’est la région où les espèces végétales ont disparu aussi rapidement au cours des trente dernières années d’après les conservatoires botaniques nationaux. Toutefois, un grand programme de plantation de haies et l’augmentation des domaines qui utilise l’agriculture biologique changent totalement la donne. Un réseau de réserves naturelles et de sites protégés a été créé pour gérer, restaurer et protéger la biodiversité, d’après le Grenelle de l’Environnement. Ce territoire abrite également, un espace marin protégé, un Parc marin des estuaires picards et de la mer d’Opale. Bénéficiant d’une bonne ventilation, la région dispose d’un important parc éolien et bénéficie de rentes fiscales impressionnantes pour les communes rurales. Après avoir investi 2,8 millions d’euros dans l’éolienne, la commune touche 18800 euros par an.

Le tourisme

Tourisme en Picardie
La Picardie fait partie des dix premières régions où le tourisme est très mis en avant en France. Dans le comité du tourisme de Picardie, vous avez une équipe composée de vingt personnes travaillant pour le développement touristique et économique. Depuis 2003, un label Tourisme et Handicap a été créé par la Délégation régionale au Tourisme, les Comités départementaux et régional du Tourisme, sans oublier les offices de tourisme et syndicats d’initiative. Grâce à l’apport d’une garantie d’accueil adapté, le label Tourisme et Handicap apporte de solutions précises aux personnes qui veulent faire le choix de leurs vacances, de prendre tu temps, de partir en famille ou encore avec leurs amis ou familles à l’endroit de leur choix. En Picardie, il existe plus de 140 entreprises spécialisées dans le tourisme et les loisirs et ils sont labellisés en Picardie. Actuellement, on compte 72 parcs et jardins au public. Le comité régional du tourisme a créé plusieurs outils pour faciliter la promotion du tourisme et un festival.

Les principales villes

La région Picardie était composée de trois départements, à savoir :

  • l’Aisne
  • la Somme
  • l’Oise

Elle se trouve à côté des régions de Nord-Pas-de-Calais au nord, elle est située au sud de l’Ile-de-France, à l’est de la Champagne-Ardenne et à l’ouest de la Haute-Normandie. Elle a pour préfecture, Amiens. La région qui porte le numéro 22 comporte 3 départements, 13 arrondissements, 2291 communes, et 129 cantons.

La Picardie se déploie également en Belgique aux villes de Tournais, Mouscron, ville où la langue parlée est le Picard tournaisien à la place du ch’ti qui fait partie des langues du picard.

Ses plus grandes villes en nombre d’habitants suite au recensement intervenu en 2007 sont: Amiens, Saint-Quentin, Beauvais, Compiègne, Creil, Soissons, Laon, Abbeville, Nogent-sur-Oise, Senlis, Château-Thierry, Tergnier, Noyon, Crépy-en-Valois Méru, Chauny, Pont-Sainte-Maxence, Montataire, Chantilly, Clermont, Villers-Cotterêts, Albert, Gouvieux.

Politique

Politique en Picardie
Pendant les années 70, la Picardie voit naitre des établissements publics régionaux grâce à la loi portant sur la création et l’organisation des régions marquant la première étape de la régionalisation institutionnelle. Au début des années 80, la décentralisation donnera naissance la région sera politisée. Les lois Defferre donnent des privilèges et de nouvelles aptitudes au Conseil régional, qui ne dépend plus de la préfecture et devient une collectivité territoriale. Grâce à ce statut la région décentralisée devient libre démocratiquement et peut agir librement.

C’est à Amiens que se trouve l’essentiel de l’administration. Les luttes de pouvoir pour gérer l’exécutif régional sont la preuve de nouveaux enjeux politiques provenant de la décentralisation. Pendant 25 années, la région fut dominée par les centristes. Pendant que la gauche picarde dirige la région de 1980 à 1985. Et le PCF avait obtenu la présidence du conseil régional de 1985 à 2004 avec à sa tête Charles Baur avec une majorité UDF-RPR soutenue par le FN et les chasseurs de CPNT.

Économie

Economie Picardie
La Picardie bénéficie d’une économie basée sur l’agriculture, car elle a développé depuis plusieurs années une industrie manufacturière très active basée sur le textile, les métaux, le verre, la chimie, l’automobile, l’agroalimentaire, l’aéronautique, la plasturgie, la chimie… on y retrouve des centres de recherches et d’enseignement supérieur uniques. Elle propose depuis de nombreuses années, un réseau de voies de communication devenus très denses avec le temps afin de faire partie des régions européennes les mieux servies. Située entre la région parisienne et l’agglomération de Lille, la Picardie hésite ne parvient pas à faire le choix entre sa position géographique naturelle de carrefour d’échanges et celle de pôle d’attraction avec des activités non négligeables. Ayant subi plusieurs période de désindustrialisations suivies de plusieurs baisses, la Picardie, dois désormais conjuguer avec les avantages que lui offre le triangle des villes de Paris, Londres, Bruxelles pour devenir une région très forte et oublier le spectre de l’année 2007 où elle fut élue comme dernière région.